Scolaire

Notre but est de dépasser les simples jumelages d’une école avec une autre, et de créer un véritable réseau de plusieurs écoles, situées sur des continents pourtant éloignés. Un tel réseau ne peut être que bénéfique à l’éveil culturel et linguistique des enfants. Nous transporterons à notre bord des créations faites par les élèves (cahiers, photographies, dessins, matériels…), ainsi que des documents pour leur raconter notre voyage (photographies et films présentés dans les classes).

Nous recueillerons à chacune de nos étapes un conte ou une légende locale sur la mer afin de les faire passer d’école en école. Cette bibliothèque d’histoires sera le témoin de la diversité des cultures en plus d’être un trait d’union simple et porteur de rêves pour les enfants. Le but est que ces enfants de quatre pays autour de l’Atlantique puissent échanger sur leurs modes de vie, tous en lien avec la mer. C’est avec plaisir que nous y ajouterons un contenu à visée de sensibilisation et de compréhension du milieu marin, au contact duquel tous ces enfants grandissent.

 

Pour mener à bien nos interventions dans les écoles, nous emporterons à notre bord du matériel destiné à permettre l’expression des enfants.

Cela comprendra des fourniture de base et aussi des cahiers « carnets de bord » qui passeront d’une école à l’autre. Nous disposerons aussi de matériel multimédia pour faire découvrir en image les autres écoles et notre parcours. Nous aurons ainsi appareil photographique, caméscope (étanche), ordinateur et vidéoprojecteur (fonctionnant sur secteur ou sur batterie pour palier aux éventuelles carences en électricité).

 

 Après les premiers jours destinés à prendre contact avec le pays, l’instituteur et les enfants, nous proposerons une présentation des réalisations des élèves déjà rencontrés en nous appuyant sur l’intégralité des supports (photos, vidéos, dessins, carnets de bord…).

 

Les élèves commenceront alors leurs propres réalisations. Celles-ci pourront être constituée par exemple de présentations individuelles filmées, de dessins ou d’écrits pour les plus grands à condition qu’ils en aient envie. Ils pourront ainsi raconter avec leurs mots un aspect de leur vie ou une histoire qui leur tient à cœur directement à d’autres élèves d’un autre continent. Nous proposerons aussi de mettre en scène avec les enfants et l’enseignant une légende ou un conte de leur région, dont nous pourrons filmer la représentation ou le récit. Le choix de la légende,  courte et simple, sera à la discrétion de l’enseignant et des enfants.

 

Durant les derniers jours de chaque escale, nous remplirons avec tout le monde un « carnet de bord » afin de  reporter sur ses page ce que nous aurons vécu, pour le transmettre aux autres enfants.