Sous les tropiques !

Il y a quelques heures à peine, et très exactement quatre semaines après leur départ de Dakar, nos trois marins ont franchi le tropique du Capricorne et continuent leur route vers le Sud, avec pour destination Buenos Aires. D’après leurs estimations, ils devraient y arriver vers la fin du mois.

Antoine, Arthur et Antoine sur la mer

A l’arrivée, ils auront donc passé plus de six semaines reclus sur leur coquille de noix, perdus au milieu de l’eau, avec l’océan pour unique horizon. Au programme de leurs journées ? Beaucoup de lecture, un peu de pêche, et des expériences culinaires : après trois semaines sur les eaux de l’Atlantique, les produits frais se font rares à bord ; alors à défaut de bons produits, ils misent sur originalité et fêtent l’Épiphanie autour d’une « galette à l’arachide ».

Antoine, Arthur et Antoine sous les tropiques

Pour finir, et en attendant leur arrivée à Buenos Aires et leurs véritables impressions, voici sous la forme de quelques citations un aperçu de leurs lectures :

« J’aime cela, qu’on se trompe. C’est la seule supériorité de l’homme sur les autres organismes. C’est ainsi qu’on arrive à la vérité. »

« A mon avis, généralement parlant, la dignité humaine d’une personne transparaît dans sa façon de choisir un canapé. »

« Plenty and peace breeds cowards: hardness ever
Of hardiness is mother. »

Libre à vous d’interpréter ces quelques phrases et d’en trouver les auteurs !

L’équipe à terre

Les commentaires sont fermés.